Désintégration 131115

Tant qu’il y a de la vie, il y a du désespoir. Reportage émotionnel par la méthode de la captation du bruit médiatique circulant entre nos deux oreilles saturées de couleurs grises. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Des livres en vente dans les supermarchés de la culture ? Des tee-shirt ? Une démocratie nécrosée de tentations totalitaires ? La vague impression d’être encore vivant, peut-être ?  Encore que cette notion resterait à définir autrement que par des critères physiologiques.

desintegration

Désintégration 131115


Reportage :
J-M.P / Aranea H Studio
Extrait du projet en cours : “Reportages exclusifs”
Mars 2016 – Aranea Editions.

Photographie : AxR Photographies & Graphisme

 

Nous avons étudié les conflits dans les livres
Pensant que l’histoire s’était arrêtée,
Nous n’avons rien vu venir.

Quand nous entrons, il fait tout noir.
Il y a des dizaines de corps enchevêtrés
Partout sur le sol
Des morts, des blessés…

J’ai de la chair dans les cheveux,
Il y a de la matière cérébrale par terre

Mes chaussures glissent
Mon esprit vacille
Je réalise.

Je n’ai pas le luxe de pouvoir sombrer
La balle est passée entre nous deux
Il y a une distorsion du temps.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *